top of page
  • Photo du rédacteurMGCpartner

Votre investissement en zone inondable à Madagascar

Dernière mise à jour : 21 oct. 2022


À Madagascar, le Code de l'Urbanisme ne dispose pas pour l'heure de restriction concernant la construction en zones inondables. Pourtant, la prise en compte de la notion d'inondabilité d'un site est déterminante avant d'acheter un terrain ou une habitation dans ces zones; sans quoi il est sûr que votre patrimoine perdra de sa valeur dans le temps.

Quels sont les différents niveaux de risques d'inondation ?

  • Le Premier : considéré comme le risque le plus élevé, toutes constructions ou terrains se trouvant sur la trajectoire des crues annuelles ou centennale. Le débit d'eau étant trop important, ces zones sont dites non constructibles;

  • Le second : les zones se trouvant dans des territoires avec des remontées des eaux lentes ou brutales. Selon la vitesse de ces remontées et la quantité d'eau possiblement stagnante par la suite, ces espaces peuvent être non constructibles, suivant des conditions strictes à prendre en compte, et dans le détail;


  • Le troisième est assez spécifique des régions des plateaux de rizières ou en bordure d'eau fortement remblayées. Nous allons nous y attarder, car si à priori ces nouvelles surfaces de terre latérite semblent confortables pour accueillir de nouvelles constructions, n'oublions pas que les sous couches de ces sites sont plus meubles et naturellement gorgés d'eau, sujets à de fortes capillarités.

En raison de ces différents états physiques, une instabilité du terrain peut être observée au fur du temps et provoquer ainsi des dégâts majeurs sur votre patrimoine foncier et immobilier.


Quelles règles à prendre en compte pour son investissement ?

Bien que le Code de l'Urbanisme ne précise pas de contraintes définies, il est possible de se prémunir des risques avant d'acheter un terrain, ou de construire son projet sur des sites potentiellement à risques :

  1. Vous faire accompagner par un professionnel architecte. Il/elle saura vous conseiller sur ces aspects grâce à des recherches détaillées dans les divers administrations et services de l'état et de la ville concernée. Et selon besoin, il/elle vous mettrait en contact avec d'autres experts sachants, si des études de sols ou autres structurelles sont indispensables à l'opération.

  2. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre agent immobilier sur l'état des lieux existant à minima, à savoir:

  • si le bien est sur un terrain remblayé,

  • si le site est localisé dans une zone inondable en saison des pluies, etc...

Si votre agent n'est pas en mesure de vous répondre, rapprocher vous à nouveau de votre architecte et spécialistes selon les cas.


Quelles solutions pour construire en zone inondable

Il n'y a pas solution miracle et chaque site a ses contraintes d'urbanisme, et d'état physique du terrain. La meilleure et la seule solution est encore une fois de vous faire conseiller et accompagner par des professionnels de la construction, architectes. Et cela depuis l'achat de votre terrain, ensuite du choix adéquat de l'architecture et des matériaux appropriés, puis de sa conception jusqu'à la réalisation finale.


En effet, chaque précaution que vous prenez en amont est une gage de plus-value et de sécurité d'investissement de votre patrimoine.


Un bien immobilier ne peut prendre de la valeur que si il est bien situé, bien conçu et ayant les garanties de qualité suffisantes à long terme.


Ne passez pas à côté de votre projet de vie !

Pour un accompagnement professionnel, contactez nous :)


コメント


bottom of page